Mois : mai 2020

Le retour dans le temple du savoir se prépare au Cafrad !

La rentrée scolaire du 3e trimestre pour le compte de l’année 2019/2020 sera inédite car elle est intervient après la longue trêve imposée par le virus de la couronne dans le monde entier. Le Cafrad, comportant une école primaire et un centre de formation a du pain sur la planche. C’est pas chose facile, mais les habitués du travail acharné se sont facilement adaptés à la situation. 

À Bepanda comme à Bonabéri, des réunions préparatoires faisant intervenir apprenants, parents, formateurs et responsables de secteurs ont été organisées afin de statuer sur les nouvelles dispositions dans le but que l’année soit sauvée. 

Plusieurs mesures découlent de ces assises : les règles d’hygiène et de dinstanciation sociale devront être rigoureusement appliquées tant pendant les cours théoriques et pratiques pour ce qui est de la formation professionnelle au CEF, mais aussi pendant les petites pauses auxquelles auront droit les tout petits du CM2 au Groupe Scolaire Bilingue Cafrad.

Avant d’accueillir les effectifs dès le 1er Juin 2020, les sites et les salles de classe devaient être nettoyées et désinfectées; étape passée avec brio.

Les points d’eau avec du savon pour se  laver continuellement les mains seront installés devant chaque classe pour éviter des attroupements et en même temps assurer la sécurité des encadreurs et des encadrés.

Chaque personne dans l’enceinte des sites devra arborer un masque de protection.

Les formateurs et les enseignants ont à leur tour eu droit à des astuces pour l’application de ces nouvelles instructions.

La rentrée aura bel et bien lieu au Cafrad, car les enfants ont droit à l’éducation. 

Stop à l’insalubrité dans nos villes !

Il est impossible de faire un pas dans la capitale économique sans remarquer des déchets qui écument les rues ou encore des montagnes d’ordures au bord des routes. A Douala, il est désormais courant, voire normal d’inonder les rues ou les rivières, de tout genre de déchets: matières plastiques, restes d’animaux, déchets ménagers, tout y passe ! 

Dans le 5e arrondissement de la ville, plus précisément à Bepanda où se trouve la première antenne du Cafrad, les populations versent leurs ordures à même le sol, devant une plaque qui interdit l’ammassage des immondices à cet endroit. Soit les populations ne lisent pas cette enseigne, soit elles s’en foutent royalement, mettant ainsi à mal la santé des habitants des environs et les enfants qui viennent s’éduquer au Groupe Scolaire Bilingue Cafrad.

Les rigoles ne sont pas épargnées par les inciviques, à croire que même le bon sens ne les freine pas dans leurs actions qui dégradent la nature et la santé des populations.

Bien qu’à côté de ce dépotoir, il y ait une caisse métallique pour récupérer les bouteilles plastiques afin de les recycler, les « doualais » trouvent le moyen de ne pas y prêter attention. 

La société en charge de l’hygiène et de la salubrité peine à faire son travail face à un taux si élevé d’immoralité des populations. Le Cafrad organise aussi des journées d’investissement humain, mais tout ceci ralenti juste les malfaiteurs de quelques jours où même quelques heures.

Si rien de concret et de définitif n’est fait les hommes livreront bientôt une bataille contre les déchets qui sont de plus en plus leurs fidèles locataires. Seulement en sortiront-ils gagnants? Là est toute la question.

La Radio Casmando à la conquête de nouvelles ondes!

Un nouveau vent souffle à Bepanda Casmando. Le média du Cafrad, la radio Casmando FM 94.0 a pour mission de former, d’informer et de divertir la jeunesse qui depuis des décades se sent abandonnée à elle même. Une mission que ce média de proximité peinait à accomplir à cause de la circonscription restreinte de son champ d’action. 

Une nouvelle dynamique étant mise sur pied ces dernières années, la radio Casmando renaît enfin pour le plus grand bonheur de ses amoureux. La forme et le fond ont été repensés et on peut désormais affirmer que cette antenne est prête à faire ce pour quoi elle a été créée.

Voilà ce qu’était le studio de la FM 94 avant la restructuration du Cafrad. Le nouveau Coordinateur Général a eu une vision totalement différente de celle-ci et a donc fait naître un lieu idyllique pour des productions magnifiques.

Il fallait également un équipement assorti à ce studio pour optimiser le rendu des journalistes et des animateurs. Le plus grand problème était le pylône, là aussi le Pasteur Sadrack Djiokou a fait ce qu’il fallait.

Un projet rendu possible par l’appui inestimable de nos partenaires hollandais qui ont entendu le cri du Cafrad et répondu présents à l’appel. Un seul mot pour leur exprimer notre gratitude: Merci!

Merci aussi à tous les chrétiens Protestants des Pays-Bas qui ne ménagent aucun effort pour que l’œuvre du Seigneur continue d’avancer. Nous vous prouverons que nous sommes conscients de vos actions et cela passera par une abnégation au travail et une détermination inégalée à réussir.

Vous vous doutez bien que des personnes qualifiées et responsables ont été choisies pour rendre à cette radio sa vigueur d’antan.

Cette équipe dynamique et professionnelle vous invite à capter la fréquence jeune et à vous laisser submerger par la vague de bonheur et d’opportunités qu’elle traînera jusqu’à vous.

 

Radio Casmando 94.0 FM, la jeunesse au centre de nos priorités.