Non classé

Le Cafrad prône le beau !

Annoncée en grande pompe sur nos pages sociales, la formation en Make-up, pose ongles et cils a débuté et l’on peut dire sans risque de se tromper que la mayonnaise a pris. 

Elles sont nombreuses, les femmes qui ont décidé de prendre part à cette formation afin de se sublimer au quotidien et en faire une activité provisoire pour ces fêtes de fin d’année ou à long terme. 

Les formatrices ont reçu avec joie leurs nouvelles collaboratrices d’un mois.

Après les présentations, le détail du programme et l’énonciation des règles, la formation peut débuter. Elles quittent donc la salle des Actes du Cafrad pour la somptueuse salle de formation embellie à l’occasion. On se fait belle dans une belle salle !

 

Une fois installées et ayant revêtu chacune la tenue offerte par le Centre, les apprenantes passent à la pratique. La formatrice a montré les bases, c’est au tour de chacune de trouver une figure à maquiller en même temps qu’elle sera une.

  

 

   

 Pour mieux apprécier le travail abattu, petite séance photo improvisée, c’est alors que fou rire et détente entrent en scène . Elles ne se maquillent pas seulement, elles tissent des liens qui resteront les leurs, une fois la formation terminée. C’est aussi ça le Cafrad, instaurer un climat de paix entre les jeunes. 

La formation n’a commencé que depuis quelques jours et les résultats sont déjà visibles. Tout n’est pas encore au top mais les prochains jours feront de ces femmes des reines du pinceau !

  

Nous les laissons se concentrer et reviendrons plutard quand tout sera terminé. On aura alors les yeux émerveillés par la beauté que crée le Cafrad!

 

Les vacances sont finies !

Du 06 Juillet au 25 Septembre 2020, le Cafrad a organisé une autre session des vacances utiles et agréables dans le centre des jeunes. 25 personnes ont pris part à ces moments de pur bonheur et en sont reparties comblées. Les encadreurs aussi se sont félicités de ces prouesses malgré la pandémie du Corona Virus qui voulait gripper les vacances après avoir fortement enrhumé l’année scolaire 2019/2020.

Au Cafrad, on a dit stop à cette maladie qui prône la séparation et avons,en  respectant les mesures d’hygiène, passé des vacances top. À la radio Casmando 94.0 FM et à la médiathèque de Cafrad, les enseignements sérieux enrobés de jeux étaient au programme de Lundi à Vendredi. 

 

Le 25 Septembre 2020, c’était le jour de la séparation et bien évidemment de la remise des attestations de fin de stage. Une cérémonie riche en sons et couleurs.

Après la prière d’ouverture faite par Mme Ekobo pour remercier Dieu d’avoir permis ce moment et donné à tous la santé, le représentant du Directeur du Cafrad, souhaite la bienvenue à tous nos invités et leur explique les raisons qui ont motivé une telle initiative.

M. Jean Bertrand Doumbissi, par ailleurs Responsable des Ressources humaines du Cafrad, dit aux récipiendaires qu’il espère qu’ils soient les ambassadeurs du Centre d’Animation, de Formation, de Recherche et d’Appui au Développement. La salve d’applaudissements qui a suivi son propos nous donne confirmation de la réception du message par son auditoire. 

Le représentant du Directeur du Cafrad, est suivi par M. Kenfack Jonathan, Responsable des programmes et projets, qui à son tour énumère toutes les autres activités dont peut bénéficier le public en entrant au Cafrad. 

Place au mot de bienvenue des stagiaires : on retiendra qu’il y a eu des cris, des pleurs, des fous rires mais surtout des enseignements de qualité.

Les séries de remise des attestations étaient espacées par des play back, des scketches, des ballets qui ont enchanté les convives.

Les parents ont eu l’occasion de visiter les locaux que leurs enfants ont côtoyé pendant ces mois. La satisfaction et l’émotion étaient grandes. 

Avant de partager ensemble le verre d’eau apprêté à l’occasion, il fallait immortaliser le moment. 

Les instants immortalisés, les invités ont pu se rafraîchir avant de quitter le centre en promettant d’y revenir le plus tôt possible.

Cafrad Vacances Utiles 2020 rentre en gare et laisse un goût hyper sucré dans les bouches de tous ceux qui ont été au four et au moulin pour que ce soit une réussite. Bravo au Directeur du Cafrad, le Révérend Sadrack Djiokou. Bravo à tout le personnel du Cafrad et du courage pour davantage se surpasser. 

Exit Cafrad Vacances Utiles 2020, à bientôt pour la prochaine édition.

Revoilà les vacances utiles au Cafrad !

Du 08 Juillet au 25 Septembre 2020, le Cafrad avec l’appui de ses partenaires organisera des formations professionnelles dans plusieurs domaines. Les vacances de cette année sont particulièrement longues, alors les parents et les enfants gagneraient à les rendre bénéfiques.

En plus des formations effectuées le long de l’année, d’autres seront ajoutées à la liste pour une pluralité des choix.

Il y aura donc la formation en Informatique dans un cadre approprié

La formation en électricité

La formation en Mécanique automobile

La formation en Journalisme

Le dessin

L’élevage…

Toutes ces formations et bien d’autres seront au programme pour occuper utilement les enfants en ces temps de Covid-19. Les mesures sanitaires sont prises et toutes les règles d’hygiène seront respectées afin d’assurer la sécurité des vacanciers et des formateurs.

Faites votre choix et nous nous occupons de vous faire passer des moments exceptionnels emprunts de joie et de connaissances. Tous ces cours 100% pratiques auront lieu à la première antenne du Cafrad à Bepanda Casmando. 

Cafrad Vacances Utiles, une opportunité à saisir !

Restructuration du Cafrad: de l’abstrait au concret !

Pour donner le meilleur d’elle et asseoir sa notoriété, une structure a besoin d’être bien organisée. Elle doit pouvoir donner le garantie de mener à bien sa mission. Elle doit pouvoir aussi changer ses stratégies au fil du temps car les gens, les époques et les réalités changent. 

Le Cafrad est dans une phase de restructuration dans le fond et sur la forme, tout en gardant sa vision et sa mission: être un nid d’opportunités pour la jeunesse qui entrera dans ses murs. Une telle responsabilité ne peut être assumée si la structure n’a pas posé des bases solides. C’est dans ce sens que le Coordinateur Général du Centre d’Animation de Formation de Recherche et d’Appui au Développement, le Pasteur Sadrack Djiokou est à pied d’œuvre pour une restructuration efficiente. 

La 1ere étape de ce travail colossal était de réécrire, afin d’actualiser les textes qui existaient déjà, produire d’autres qu’on savait indispensables et les mettre à disposition de tout le personnel du centre. Le MANUEL DE PROCÉDURES DE GESTION  a donc été amélioré et le CODE DE CONDUITE pensé pour régir l’entrée et le quotidien au Cafrad.

le 1er document comporte 49 pages et le second 16. Les deux renseignent sur la composition du Cafrad, sa direction, sa hiérarchisation et sa mission. Les actions prescrites et proscrites pour la bonne marche de l’œuvre s’y trouvent également. 

Le patrimoine du Cafrad est très précieux. Ses acquis doivent être bien entretenus. Les entrées, les sorties réglementées afin d’assurer la traçabilité de toutes les transactions. Il a aussi  été produit un document qui renseigne sur la gestion des finances du Centre.

Des réunions sont donc organisées pour les lire et mieux expliquer aux employés de quoi il s’agit. 

Après la lecture, des questions sont posées pour une meilleure compréhension. Le responsable des ressources humaines, Mr Jean Bertrand Doumbissi, répond et rassure les employés. Des exemplaires sont donc remis à chaque responsable de secteur et pourront être consultés par leurs collaborateurs quand nécessaire afin que nul n’en ignore. 

Avec ces outils linguistiques, le Staff complet du Cafrad a une ligne de conduite à tenir.

La restructuration est le premier pas vers la révolution !

Une rentrée sécurisée au Cafrad !

Tant redoutée, par les parents, les apprenants et les formateurs, la rentrée du 3e trimestre de l’année 2019/2020 encore appelée rentrée « Post-Covid 19 » a connu un franc succès au Centre d’Animation de Formation de Recherche et d’Appui au Développement. 

Dès 07h le lundi 1er Juin, les portes étaient grandes ouvertes pour accueillir ceux qui redonnent vie à ces salles de cours. Au Groupe Scolaire Bilingue Cafrad, les élèves du cours moyen deuxième année, bien qu’étant anxieux à l’idée d’arborer toute la journée un cache-nez, semblaient contents de retrouver leurs amis à « bonne distance ».

Cinq d’entre eux seulement manquaient à l’appel du maître pour ainsi dire que la psychose a pu être surmontée par les parents et leurs enfants. Assis un par banc, ayant chacun tout le matériel et les gadgets nécessaires pour la journée, les candidats au Concours et au CEP, ont compris qu’ils doivent être plus forts que le virus de la couronne. 

Les premières heures de la matinée ont été employées à expliquer le nouveau quotidien à l’école . Le processus de lavage des mains, les enjeux de cette dernière ligne de l’année scolaire et bien-sûr les avantages pour tous et chacun à appliquer toutes les consignes données par les encadreurs. Continuellement l’école sera désinfectée et toujours vous trouverez des points de lavage des mains à de l’eau propre et au savon.

À la deuxième antenne à Bonabéri, le son de cloches est le même. Les formations professionnelles ont été relancées pour le plus grand bonheur des futurs diplômés qui trouvaient le temps long à la maison et n’attendaient plus que la réouverture de leur Centre d’Echanges et de Formation.

Les mêmes consignes ont été données car, le Corona virus n’épargne personne. La propreté du centre est plus que jamais effective. 

Pour recevoir, rassurer et informer les usagers, un secrétariat où les règles sont aussi appliquées à la lettre.

Les cours pratiques se feront dans le même esprit. Sécurité, sécurité et encore sécurité.

L’éducation doit vivre malgré tout et le Cafrad en fait une affaire personnelle!

Le retour dans le temple du savoir se prépare au Cafrad !

La rentrée scolaire du 3e trimestre pour le compte de l’année 2019/2020 sera inédite car elle est intervient après la longue trêve imposée par le virus de la couronne dans le monde entier. Le Cafrad, comportant une école primaire et un centre de formation a du pain sur la planche. C’est pas chose facile, mais les habitués du travail acharné se sont facilement adaptés à la situation. 

À Bepanda comme à Bonabéri, des réunions préparatoires faisant intervenir apprenants, parents, formateurs et responsables de secteurs ont été organisées afin de statuer sur les nouvelles dispositions dans le but que l’année soit sauvée. 

Plusieurs mesures découlent de ces assises : les règles d’hygiène et de dinstanciation sociale devront être rigoureusement appliquées tant pendant les cours théoriques et pratiques pour ce qui est de la formation professionnelle au CEF, mais aussi pendant les petites pauses auxquelles auront droit les tout petits du CM2 au Groupe Scolaire Bilingue Cafrad.

Avant d’accueillir les effectifs dès le 1er Juin 2020, les sites et les salles de classe devaient être nettoyées et désinfectées; étape passée avec brio.

Les points d’eau avec du savon pour se  laver continuellement les mains seront installés devant chaque classe pour éviter des attroupements et en même temps assurer la sécurité des encadreurs et des encadrés.

Chaque personne dans l’enceinte des sites devra arborer un masque de protection.

Les formateurs et les enseignants ont à leur tour eu droit à des astuces pour l’application de ces nouvelles instructions.

La rentrée aura bel et bien lieu au Cafrad, car les enfants ont droit à l’éducation. 

Stop à l’insalubrité dans nos villes !

Il est impossible de faire un pas dans la capitale économique sans remarquer des déchets qui écument les rues ou encore des montagnes d’ordures au bord des routes. A Douala, il est désormais courant, voire normal d’inonder les rues ou les rivières, de tout genre de déchets: matières plastiques, restes d’animaux, déchets ménagers, tout y passe ! 

Dans le 5e arrondissement de la ville, plus précisément à Bepanda où se trouve la première antenne du Cafrad, les populations versent leurs ordures à même le sol, devant une plaque qui interdit l’ammassage des immondices à cet endroit. Soit les populations ne lisent pas cette enseigne, soit elles s’en foutent royalement, mettant ainsi à mal la santé des habitants des environs et les enfants qui viennent s’éduquer au Groupe Scolaire Bilingue Cafrad.

Les rigoles ne sont pas épargnées par les inciviques, à croire que même le bon sens ne les freine pas dans leurs actions qui dégradent la nature et la santé des populations.

Bien qu’à côté de ce dépotoir, il y ait une caisse métallique pour récupérer les bouteilles plastiques afin de les recycler, les « doualais » trouvent le moyen de ne pas y prêter attention. 

La société en charge de l’hygiène et de la salubrité peine à faire son travail face à un taux si élevé d’immoralité des populations. Le Cafrad organise aussi des journées d’investissement humain, mais tout ceci ralenti juste les malfaiteurs de quelques jours où même quelques heures.

Si rien de concret et de définitif n’est fait les hommes livreront bientôt une bataille contre les déchets qui sont de plus en plus leurs fidèles locataires. Seulement en sortiront-ils gagnants? Là est toute la question.

La Radio Casmando à la conquête de nouvelles ondes!

Un nouveau vent souffle à Bepanda Casmando. Le média du Cafrad, la radio Casmando FM 94.0 a pour mission de former, d’informer et de divertir la jeunesse qui depuis des décades se sent abandonnée à elle même. Une mission que ce média de proximité peinait à accomplir à cause de la circonscription restreinte de son champ d’action. 

Une nouvelle dynamique étant mise sur pied ces dernières années, la radio Casmando renaît enfin pour le plus grand bonheur de ses amoureux. La forme et le fond ont été repensés et on peut désormais affirmer que cette antenne est prête à faire ce pour quoi elle a été créée.

Voilà ce qu’était le studio de la FM 94 avant la restructuration du Cafrad. Le nouveau Coordinateur Général a eu une vision totalement différente de celle-ci et a donc fait naître un lieu idyllique pour des productions magnifiques.

Il fallait également un équipement assorti à ce studio pour optimiser le rendu des journalistes et des animateurs. Le plus grand problème était le pylône, là aussi le Pasteur Sadrack Djiokou a fait ce qu’il fallait.

Un projet rendu possible par l’appui inestimable de nos partenaires hollandais qui ont entendu le cri du Cafrad et répondu présents à l’appel. Un seul mot pour leur exprimer notre gratitude: Merci!

Merci aussi à tous les chrétiens Protestants des Pays-Bas qui ne ménagent aucun effort pour que l’œuvre du Seigneur continue d’avancer. Nous vous prouverons que nous sommes conscients de vos actions et cela passera par une abnégation au travail et une détermination inégalée à réussir.

Vous vous doutez bien que des personnes qualifiées et responsables ont été choisies pour rendre à cette radio sa vigueur d’antan.

Cette équipe dynamique et professionnelle vous invite à capter la fréquence jeune et à vous laisser submerger par la vague de bonheur et d’opportunités qu’elle traînera jusqu’à vous.

 

Radio Casmando 94.0 FM, la jeunesse au centre de nos priorités.

 

 

Le CEF-CAFRAD attend impatiemment le déconfinement.

La deuxième antenne du Cafrad, située à Bonabéri derrière l’hôtel Royal Palace a été obligée de fermer ses portes après l’annonce des mesures barrières édictées par le gouvernement le 17 Mars dernier dans le but d’éradiquer de notre quotidien le tueur mondial qu’est le Covid-19. Le Centre d’Échange et de Formation a dû congédier les apprenants qui y suivaient assidûment leur formation professionnelle en Hôtellerie, Restauration, Tourisme et en Haute Couture.

Le personnel du Centre en grande partie en chômage technique compte les heures pour pouvoir revenir dans ce lieu où il fait bon vivre.

Pas beaucoup de monde se rend au Cef-Cafrad en cette période où la psychose due à la pandémie du Corona virus a gagné le monde. Les chambres quant à elles attendent de recevoir à nouveau des visiteurs.

Tous les espaces sont bien entretenus pour recevoir dès que possible, les apprenants et les visiteurs qui redonnent vie à ces murs.

Les salles de cours jadis pleines sont fermées, mais les cours se poursuivent via les nombreux fora créés par l’administration du Centre pour garder les apprenants en éveil.

Les mesures sanitaires pour préserver le centre et ceux qui y entrent n’ont pas été oubliées. De l’eau propre et du savon vous attendent à l’entrée de l’établissement.

Les employés encore en service,  appliquent à la lettre les règles qui permettront d’endiguer le virus de la couronne.

La probable date de reprise des activités annoncée par le Premier Ministre, chef du gouvernement est le 1er Juin 2020. Le plus grand souhait est que ce soit effectif pour que ceux qui affectionnent le centre professionnel du Cafrad puissent y revenir en toute sécurité.

Quelle que soit la durée de ce confinement, viendra le moment où la vie pourra reprendre son cours et où le Cef-Cafrad pourra servir humblement les personnes qui y entrent.

Le Covid-19 sera confiné, et la vie déconfinée!