« Prospérité » sans doute passe par « Spiritualité » et le CAFRAD répond encore présent!

La 23e promotion de la formation des laïcs du CAFRAD baptisée la « persévérance » a déposé les stylos et revêtu la casquette de pêcheuse d’Hommes ce weekend en présence d’amis, de parents et de connaissances venus massivement assister à l’épanouissement spirituel des ces âmes bienheureuses.

Ils ont reçu les premiers enseignements de cette formation en 2016 et étaient au nombre de 16. Ce jour de la remise des parchemins 3 ans plutard,  ils ne sont plus que 9 a avoir justifié leur nom de baptême: « la persévérance ». Plusieurs modules ont constitué le fond de cet apprentissage: l’Ancien Testament, le Nouveau Testament, l’Histoire de l’Église, la Doctrine Chrétienne et bien plus encore.

Pour cette cérémonie de clôture, le programme prévoyait: le culte présenté par les sortants, les allocutions, les résultats, la remise des parchemins, la séance photo et bien-sûr  le repas fraternel. Ces articulations ont été respectées à la lettre et les yeux comblés des proches encourageaient d’avantage les officiants du jour.

le prédicateur du jour

Ça n’a vraiment pas été facile ont-ils dit, mais ils sont arrivés. Joies et peines étaient certes au rendez-vous mais Dieu les a conduit jusqu’à cet aboutissement. Les nombreux pasteurs qu’ils ont eu comme enseignants sont heureux de voir cette transformation totale. Encore plus heureux, le préfet des études.

Révérend Pasteur Mongo Parfait, préfet des études

la Spiritualité, la persévérance, la formation…Que de mots féminins! Ceci pourrait peut être expliquer pourquoi on a une « première » de la classe. Avec une moyenne de 15.18/20 elle arrive en tête des 9.

major de la promotion

Après la lecture des résultats, les parchemins sont remis par les hommes d’Église présents dans la salle.

porte-parole de la promotion

Après cette succession de dames, les hommes pour compléter la liste et confirmer que tout le monde peut être appelé par Dieu pour le servir.

le benjamin de la promotion

Une cérémonie riche en émotions qui constitue plus un début qu’une fin. En effet, cette étape traversée, reste maintenant pour chacun de ces récipiendaires à faire le travail pour lequel ils ont été appelés: Enseigner le peuple de Dieu car celui-ci périt faute de connaissance.

Vous aussi assoiffés de l’eau de la vie, venez recevoir des enseignements sur la parole de Dieu pour ignorer le moins possible tout ce qu’elle contient.

Le deuxième mardi du mois d’Octobre 2019 sera le jour de la prochaine rentrée académique. L’adresse, c’est le CAFRAD!

Félicitations encore aux élus et au travail!

 

 

0 Comments

There are no comments yet

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *