Madame Boujeka, ou maman Yvette comme nous l’appelons affectueusement a roulé sa bosse au Cafrad et a marqué des esprits à l’encre indélébile. Arrivée dans cette structure de l’église il y a presque trente ans, la dame de fer a gravi les échelons et conquis les directeurs qu’elle a vus se succéder à la tête de cette œuvre de l’Église Évangélique du Cameroun.

Après le travail brillamment abattu, l’heure est à la récolte. En effet Madame Boujeka avec tous les honneurs et toutes les félicitations venant de la Direction Générale du Cafrad, peut aller en retraite en toute quiétude, en toute santé et en toute beauté. Parlant de beauté, le Révérend Docteur Sadrack DJIOKOU, Directeur Général du Cafrad a mis les petits plats dans les grands pour un aurevoir à la hauteur du travail abattu et de la satisfaction donnée. Il a déplacé des montagnes en emmenant le personnel de la structure dont il a la charge vers celles de l’Ouest pour le bonheur de la retraitée, de sa famille et de ses collaborateurs.

Le Directeur a eu la merveilleuse idée de changer de décor pour une cérémonie qui restera dans les annales des départs en retraite. Découverte du palais et du musée de Foumban, visite des chefferies Bafoussam et Bandjoun, immersion dans le cœur de La Vallée de BANA. L’extase était à son paroxysme. C’est là à BANA, dans une salle somptueuse que le Révérend Docteur Sadrack DJIOKOU a remis des présents de valeur inestimable à celle là qui ne cotoiera plus les couloirs du Cafrad mais qui laissera toujours sa porte ouverte pour toute sollicitation.

Une cérémonie brève mais inoubliable. Les témoignages des collaborateurs ainsi que leurs cadeaux ont permis de comprendre la valeur de la personne qui va retrouver le confort de son canapé.

Entourée des gens qui l’aiment maman Yvette a pu se faire une idée de la place qu’elle a occupé dans cette structure et qu’elle occupe dans la vie de ceux à qui elle remet le bâton de commandement. Après le repas fraternel les réjouissances ont suivi dans les coins du bel hôtel qui nous a accueillis.

La Vallée de BANA brillait réellement de mille feux et c’est dans une ambiance bonne enfant que la grande délégation s’est déportée dans un autre coin magique. Connaissez-vous le TAGIDOR HÔTEL DE BANGOU ? Un espace somptueux qui a rempli les yeux des hommes et femmes du Cafrad d’étoiles scintillantes. Toujours en guise de séparante avec maman Yvette, le Directeur Général du CAFRAD a rendu possible la visite délicieuse de ce paradis terrestre.

Déjà à BANGOU, il était impossible de s’en aller sans comtempler la chefferie qui a une histoire extraordinaire.

Chefferie Bangou

Le chemin retour va se faire dans les mêmes tons que ceux qui ont meublé le séjour dans les entrailles de L’Ouest-Cameroun pour le plus grand plaisir de tous. Expérience enrichissante offerte par la direction en l’honneur d’une employée méritante et en présence des collaborateurs solidaires.

Rev. Dr. Sadrack DJIOKOU

Tout est bien qui finit bien. Les employés ayant fait le déplacement ont retrouvé leurs domiciles sans heurts avec la bouffée d’air revigorante que procure un si beau week-end.

Merci maman Yvette pour le travail abattu et bonne retraite dans la présence de Dieu !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.