Une année s’est écoulée depuis le début du processus d´accompagnement du personnel du CAFRAD par Tecconsulting du coach en Team Building Théophile Bruno Tchaha et équipe. Il était temps de faire le bilan des efforts consentis pour la bonne marche de la structure. C’est la raison de la tenue le 11 Mai 2022 dernier, de la dernière séance de Team Building entamé l’an passé donc. Le personnel de tous les départements du CAFRAD s’est retrouvé autour du Coach Tchaha comme depuis le début, pour évaluer les améliorations observées. Entre analyses et échanges sur la performance sur 12 mois, il en ressort une nette amélioration au regard du niveau souhaité pour que le personnel du CAFRAD s’estime performant. Tous azimuts, le personnel avait estimé le niveau d´atteinte de la performance à 86,5%. Entre Octobre 2021 (date du dernier séminaire avec le niveau évalué à 67%) et Mai 2022, l’on s’est rapproché de 4,6% du but, soit 71,4% avec un GAP de 15,1%.

Un gap qu’il faut combler en combinant les potentiels se trouvant en chacun des employés de l’entreprise. Il sera question de mettre au service de la structure les quotients intellectuels, émotionnels, physiques et spirituels pour en garantir la performance et augmenter la productivité. Autant d´éléments essentiels en entreprise qui pourront garantir l’émergence du CAFRAD et dont aussi, témoigneront de la performance de chaque membre de son personnel. En vue de faciliter la compréhension des uns et des autres, des ateliers organisés portaient entre autres sur la gestion des émotions, la confiance entre les membres et l’établissement des stratégies à succès.

Au sortir du séminaire, après 09 heures d’horloge de travail intense, bien que les fruits de la performance soient déjà perceptibles, le personnel du CAFRAD est désormais bien conscient des efforts qui restent à faire et compte travailler main dans la main pour voir l’émergence de leur structure d´emploi, dans un horizon plutôt proche, ayant maintenant compris que sa part de responsabilité dans le succès du CAFRAD y est à moins 50%; le reste étant le fait de la structure elle-même, qui sait créer les conditions pour un travail agréable de son personnel devenu chaque jour plus performant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.