Dans l’optique de booster son équipe à atteindre le niveau de performance souhaité, l’administration du CAFRAD a organisé un séminaire en team building. L’objectif  ici était de donner au personnel une plus grande compréhension ; la maîtrise mais également  la nécessité de pouvoir travailler en équipe. Pour y parvenir,  il a fallu toute une journée entière en présence du Directeur Général le Révérend Pasteur Sadrack DJIOKOU pour permettre aux participants de mieux appréhender le concept, l’assimiler et cultiver les réflexes pour atteindre le stade de la maturité afin de faire du CAFRAD une référence en matière de structure qui forme et encadre  la jeunesse camerounaise.

Le séminaire se situant dans la continuité de  celui du mois de Mai dernier, des efforts remarquables ont été observés  en l’espace de cinq mois. L’évaluation du GAB à combler ainsi que l’évocation de quelques éléments explicites. Entre ateliers, explications et phases de questions -réponses, il fallait déceler les zones d’ombre et proposer des palliatifs. L’exercice du SWOT analysis en est une parfaite illustration.

 Si la compétence de chaque membre de l’équipe est bonne, la réussite dépend

apports et compétences dans la gestion du de cette structure.

Au sortir, c’était un sentiment de satisfaction totale de la part des participants qui, d’une seule voix ont pris l’engagement de voir d’ici

cependant de la somme des différentes compétences pour mieux avancer. Ce qui fait appel au travail en équipe. L’occasion pour chaque participant faire une introspection pour savoir si il ou elle  est un(e) bon/ne équipier/ère. Tant les qualités de l’équipier/re reposent entre autres sur la pro activité ; l’engagement ; la prise d’initiatives ; le partage de compétences ; l’acceptation d’autrui. Elles doivent à cet effet être présentes en nous pour hisser la structure sur un meilleur piédestal.

Qu’attends-tu du CAFRAD ? C’est l’une des interrogations qui a été soulevée pour aller dans le même sens de l’esprit d’équipe. Il est question ici de la mutualisation des efforts, de faciliter la tâche au Directeur du CAFRAD par nos quelques mois le niveau de performance souhaité car les efforts seront désormais consentis puisque  seul on va aller plus vite  mais ensemble on ira plus loin. Ne dit-on pas que  l’’équipe est plus forte que l’individu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.